Circa 1948, une balade interactive

Circa 1948, une balade interactive

Circa 1948 c’est l’histoire d’une ville et de ses fantômes racontée et déclinée sur différents supports par Stan Douglas et le fabuleux Office National du Film Canadien. Dévoilé au festival de Tribeca sous forme d’installation interactive, les joueurs étaient invités à déambuler dans les rues du vieux Vancouver de l’après-guerre et à écouter les rumeurs et les secrets des esprits qui hantent toujours les lieux.

Disponible depuis quelques semaines sous forme d’application iPhone et iPad, Circa 1948 se présente comme un jeu vidéo d’un genre nouveau. Il ne semble pas y avoir de but particulier à notre déambulation. Le doigt trace le chemin, et lorsqu’un objet s’illumine on s’arrête pour entendre une conversation. La ville est alors peuplée de silhouettes qui ont toutes quelque chose à dire sur l’énigmatique Buddy, sur un meurtre inexplicable ou encore sur le bordel du coin de la rue.

 Circa 1948 photo

« It’s not a game, it’s narrative.There is no task, you’re not told to find this or kill this, kill that. There is no beginning, middle or end. You’re sort of always in the middle. But that’s always the best part of a novel, say ; not the beginning or the end. In the middle you know what’s going on. » Stan Douglas – The guardian

L’histoire de Stan Douglas prend plusieurs formes : installation interactive, expo photo, apps, mais aussi pièce de théâtre ! Étrangement réaliste et particulièrement onirique, Circa 1948 est avant tout une expérience narrative fascinante . En plus c’est joli, c’est jazzy et puis c’est gratuit.

[vimeo 93152113 w=500 h=281]

Circa 1948 Tribeca Installation from National Film Board of Canada on Vimeo.

 

Pauline Legrand

 

 

Author

Related

Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Post Reply