Kung Fury, furieusement Kitch

Kung Fury, furieusement Kitch

On va pas se mentir, Kung Fury, est probablement l’une des meilleures choses que 2015 nous ait apporté. Un an et demi près avoir levé plus 630 000 dollars avec sa campagne de crowfunding autour d’une bande-annonce prometteuse, David Sandberg a présenté l’année dernière à Cannes un court-métrage délicieusement kitch qui a ravi plus d’un internaute.

C’est l’histoire d’un flic qui mène la vie dure aux petites frappes et gros méchants. Le mec est bon et ce n’est pas un hasard : après avoir été frappé par la foudre pendant un combat avec un autre gros costaud, il est devenu maitre Kung Fu ! Bien décidé à faire régner l’ordre jusqu’au bout, il décide de remonter le temps avec l’aide de Hackerman pour s’attaquer au maître Kung Fu le plus dangereux de l’univers : Hitler aka Kung Fuhrer.

Une intrigue d’une absurdité assumée qui se décline dans un décor rappelant naturellement l’univers du jeu vidéo Street Fighters avec un déluge d’effets très spéciaux et des bandanas joliment 80’s. Côté musique, on se régale également avec les synthés de Mitch Murder et un David Hasselhoff au sommet de son art.

C’est beau, c’est fluo, c’est rigolo.

La bande-annonce :

Le petit bonus :

Source image : http://whichtee.com/tshirt/astronautarc/kung-fury

Author

Related

Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Post Reply