Le repas dominical de Céline Devaux

Le repas dominical de Céline Devaux

A l’approche des fêtes de fin d’année, il est bon de redécouvrir Le Repas Dominical, le délicieux hommage de Céline Devaux à une famille « impitoyablement normale ». Porté par la voix de l’inégalable Vincent Macaigne, ce court-métrage d’animation, présenté à Cannes l’année dernière, raconte avec beaucoup d’esprit et de tendresse cet espace-temps si particulier que représente le déjeuner familial.

Alors que Jean se remet à peine de sa soirée de la veille, il se rend chez ses parents et se met à table avec ses deux vieilles tantes et sa grand-mère. On évoque à demi-mot l’homosexualité de Jean et à grand renfort de vin on parle de la vie sexuelle de sa mère dans ses années folles, de ces lampadaires qu’on vient de poser dans le centre-ville et qui irritent tant son père, et on finit par raccompagner les deux vieilles tantes qui n’ont « toujours pas le permis de conduire et qui ont définitivement raté leur vie. »

Le coup de crayon précis de Céline Devaux donne une dimension à la fois drôle et angoissante à cette scène de vie que l’on connaît si bien. Une petite merveille à découvrir ici.

Le Repas Dominical – Bande Annonce from Sacrebleu Productions on Vimeo.

Author

Related

Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Post Reply