The Missing

The Missing

Diffusé cet automne sur la BBC, The Missing arrivera cette année sur TF1. Du moins, c’est ce qui se raconte et c’est plutôt une bonne nouvelle.

Cette enquête policière en deux temps nous plonge dès le premier épisode dans la détresse de Tony (James Nessbit) et Emily Hughes, les parents du jeune Olly, disparu le soir du quart de final de la coupe du monde de 2006 dans le petit village de Chalon du Bois. Appelé en renfort, l’inspecteur Julien Baptiste (Monsieur Tchéky Karyo) remue ciel et terre pour retrouver l’enfant, mais rien n’y fait. L’enquête s’enlise dans les fausses pistes, les rumeurs et les mauvais suspects.

Huit ans plus tard, Oly semble perdu à tout jamais et sa famille détruite par le drame. Pourtant Tony, persuadé d’avoir trouvé un nouvel indice, revient sur les lieux de la disparition espérant pouvoir rouvrir l’enquête. Avec une ténacité proche de la névrose, il cherche la preuve que son fils l’attend quelque part.

Cette narration sur deux temporalités renforce l’intrigue en mettant l’accent sur l’évolution des personnages. Ainsi The Missing ne tombe pas dans le thriller policier mais semble préférer s’attarder sur ce qui a été détruit et ce qui a survécu. Porté par la performance de James Nessbitt, bouleversant dans le rôle du père ravagé par la tristesse, un peu d’alcool et son espoir insensé que tout n’est pas perdu, l’enquête se déroule sur huit épisodes, tout en finesse.

Bien reçu par la critique lors de sa sortie, il s’écrit ici et qu’une deuxième saison est commandée par la BBC, avec le même type de narration mais une enquête et des personnages différents. Et ça, c’est encore une bonne nouvelle.

Author

Related

Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Post Reply